情報統合思念体

25 janvier 2010

Ré-installation de Windows XP

Filed under: 3615 My Life,Coup de gueule,Geek — Il Palazzo-sama @ 22:55
Tags:

Au fait, bonne année à mes éventuels lecteurs réguliers. Je ne suis pas mort. Enfin, je crois.
C’est juste que je suis en manque chronique de temps. (comme d’hab, quoi !)

Ça fait 19 mois que j’utilise de manière quasi exclusive GNU / Linux. (sauf exceptions pour le jeu en réseau local, et la fois où j’ai réussi le tour de force de casser mon Ubuntu alors que je n’avais plus de Debian fonctionnelle à côté — deux jours à devoir me passer de mon système, dur —)

Hier, pour la première fois depuis longtemps, (~15 mois, une éternité même) j’ai installé un Windows. (XP)

(ça faisait trois mois qu’il ne démarrait plus — la « réparation » ne marche pas, évidemment — sur mon vieil ordi de 2002, qui sert de plate-forme de jeu à ma plus jeune petite sœur — rassurez-vous, elle a un vrai système à côté pour le reste —)

Passons sur le temps déjà élevé d’installation. Temps qui monopolise l’attention de l’utilisateur, étant donné qu’il n’est pas foutu de poser toutes les questions avant de démarrer l’installation.

Les mises à jour…
Oh ma Déese…
… là où une ligne ou deux suffirai(en)t — un truc du genre « aptitude update » / « aptitude safe-upgrade » — ça prends une éternité avec Windows Update.

Mettez à jour Windows Update.
Mettez à jour vers SP2.
Mettez à jour Windows Update.
Mettez à jour vers SP3.

Compter ¼~½ h pour une MÀJ de Windows Update. ½~1 h pour un Service Pack.
Soit 1~3 heures. (la vraie valeur doit être vers 2~2,5 h)

Sachant que vous n’avez toujours pas fait les mises à jour du système non inclues dans les Service Packs.
Sachant que les pilotes USB, audio, 3D et wi-fi restent à installer.
Et que ceci fait, on a toujours pas un système fonctionnel : restent à installer manuellement et un à un le bépo, un gestionnaire d’archives, une suite bureautique, deux ou trois vrais navigateurs de toile, un client bittorrent, un vrai outil de retouche d’images, un vrai extracteur de CD audio, un vrai éditeur de texte, un client de messagerie instantanée, un vrai lecteur multimédia avec tous les codecs nécessaires pour lire autre chose que les blagues que sont les wma et wmv, et un lecteur de PDF. (notez que je maintiens un « /media/chachamaru/Installation OS/Windows/Logiciels libres » — chachamaru est mon disque dur externe — de 350 Mio à tout hasard, ce dont j’ai été très content, pour le coup) Et un antivirus, bien sûr. Histoire de ne pas rajouter mon ordi à zombie-net. (vaut mieux éviter, surtout en ces temps d’HADOPI) Et quelques outils spécifiques qui ne sont disponibles qu’en ligne de commande sous une distribution libre grand public (genre client FTP), et qu’on ne peut donc pas reprocher à Windows de ne pas inclure.

Résultat : beaucoup de temps perdu. Alors qu’il aurait suffit que le système ne plante pas.
Le pire dans l’affaire, c’est que ce système est quand même sensé être celui de référence en entreprise. (je suppose que celles-ci ont la possibilité de monter leur « distribution » optimisée en interne pour éviter de perdre autant de temps, sinon, je ne comprends vraiment pas ne serait-ce que la seule survie d’icelui)

Hier, pour la dernière fois avant longtemps, j’ai installé un Windows.

18 décembre 2009

Pourquoi ?

Filed under: Coup de gueule,Otaku — Il Palazzo-sama @ 17:45
Tags:

Pourquoi ?

C’est un cri de douleur. De souffrance. De PASSION. Peut-être même de haine.

Pourquoi ?

Les fondements de votre foi s’effondrent. Tout part à vau-l’eau.

Pourquoi ?

Vous n’avez plus rien pour vous raccrocher. Vous êtes complètement perdu…

Pourquoi ?

Yukipedia, 18 décembre

Pourquoi ?

Qu’avez vous fait à son Absence ?
Vous êtes pourtant fan de cette série depuis un bout de temps. Vous vous étiez promis d’en acheter des CDs. Vous aviez enfin décidé de passer à l’acte.
Mais vous aviez certaines choses à vérifier sur le Yukipédia avant d’acheter…

Pourquoi ?

Qu’avez vous bien pu Lui faire pour en arriver là ?
… pour vous décider enfin de franchir le pas un 18 décembre ?

8 décembre 2009

Piratage : crime et châtiment

« TOUTE LECTURE DE LA PRÉSENTE PAGE SANS LICENCE D’UTILISATION VALIDE EXPOSE LE CONTREVENANT À UNE CONDAMNATION AUTOMATISÉE PAR LA CHAMBRE HADŒPI DÉCENTRALISÉE DE LA COUR D’ASSISES DE SON LIEU DE DOMICILIATION.

Piratage nom masculin
Attaque sournoise consistant à télécharger et/ou téléverser des fichiers protégés par les lois et traités en vigueur en dépit des droits moraux et patrimoniaux de s(on/es) auteur(s), au dépit de ce(lui/ux)-ci.

Nota : Ce crime sordide doit être puni de la façon la plus ferme proposée par la loi, si possible par la pendaison à un croc de boucher jusqu’à que mort s’en suive.
(cette méthode présente l’avantage d’être utilisable à la fois dans les dictatures et les démocraties)
 »
— dictionnaire français doubleplusbonbienpenséeé — édition 2010, co-éditée par le gouvernement et les majors du disque
(définition du défunt site séditieux fr.wiktionary.org, correction effectuée par les personnels autorisés lors du transfert du contenu vers miniver.gouv.fr/dictionnaire)

La compil’ à 675000 € de JoëlOnt déjà été condamnés :
— Jammie Thomas à 1 920 000 $ pour 24 chansons ;
— Joel Tenenbaum à 675 000 $ pour 31 chansons.

Et là, fidèle lecteur, suant abondamment, vous empoignez votre chalumeau et votre disque dur externe et pointez le premier sur le second.
(attention aux doigts, hein)

Rassurez-vous : les prochaines victimes sont déjà connues.
Il s’agit des sociétés Universal Music, Sony Music Entertainment, EMI et Warner Music, qui d’après les informations du Monde ont cru bon de diffuser à titre payant 300000 titres sans se prendre la peine de rémunérer leurs auteurs.

Tel est pris qui croyait prendre, comme on dit.

Ou l’histoire de la paille et de la poutre…

Breaking news : Frédéric Lefebvre vient il y a moins d’une heure de tenter de leur griller la priorité en diffusant une émission de France 3 sur une plate-forme en ligne de partage de vidéos.
C’est gentil de sa part d’essayer de diffuser largement les paroles de Benjamin Bayart, mais faudrait voir à respecter la loi quand même.

Ah, on me signale à l’instant que Frédéric Lefebvre vient d’être acquitté.
Euh… En raison de l’engorgement des tribunaux, seuls les infractions au droit d’auteur commises par des personnes dont les initiales sont JT sont actuellement traitées.
D’accord, et donc pour éviter d’empirer la situation dans les tribunaux, quelques rares combinaisons dont FL sont automatiquement acquittées.

Bon, ben ma journée est pas perdue : je suis parmi les acquittés d’office.

Que dire pour conclure ?
Que les bras m’en tombent ? Que les pires ne sont pas ceux qu’on croit ? Que si vous êtes plus inspirés que moi pour trouver une morale à cette histoire, vous pouvez poster un commentaire ?


Crédit image : © 2009 The Pirate Bay
Sauf que The Pirate Bay me foutrait des coups de pied au cul s’ils lisaient la ligne précédente, donc je la diffuse ici sous WTFPL 2.

30 octobre 2009

« Moi, je ne suis pas venu vous tenir un discours… »

voir la vidéo (tirée d’une émission diffusée sur Canal+ le 28 octobre)
Le contenant est déjà très drôle en soi. Mais ça m’a amené à me pencher un peu sur le contenu.

Ben oui, si c’est tellement important pour répéter au mot près — sans faire de discours déjà entendu, bien sûr — ce qu’il a déjà dit, c’est que ça doit être d’une profondeur au moins aussi infinie que le désespoir absolu.

« Un agriculteur est donc un entrepreneur. Mais un entrepreneur qui ne compte pas ses heures. »
Ça fera des heureux chez les agriculteurs qui travaillent plus pour gagner plus (ou moins) autant. Par contre, sans vouloir être méchant, il vient de dire par ricochet que tous les entrepreneurs non-agriculteurs de France sont un tas de faignasses. Ça fait toujours plaisir.
Bon, je raille. MAIS Y’A UNE RIME. Donc mon argument n’est pas valable.

Je ne disserterai même pas sur l’usage du terme « entrepreneur ». Ça choque l’économiste, mais vous vous en foutez. Sachez juste que dès qu’on parle d’entrepreneur pour qualifier un chef d’entreprise, c’est complètement usurpé dans 95 % des cas. (je donne ce chiffre, mais c’est une approximation. De toute manière, tout le monde sait que 87,42 % des statistiques sont fausses)

« qui porte la responsabilité d’investissements important »
Oh ? Un entrepreneur investit ? On aurait jamais cru. Faudra que je raconte ça à mes profs d’économie, pour rire.
Capitain Obvious, tu n’es pas, de notre voie lactée…

« qui doit relever des défis humains, financiers, techniques, administratifs considérables. »
Wow. L’entrepreneur agricole qui entreprend doit, en tant que gestionnaire dans le cadre de son entreprise, gérer son entreprise ?
Traduction en français : L’agriculteur qui travaille doit, en tant que gestionnaire dans le cadre de son projet, gérer sa société.
Ça mérite effectivement d’attirer la considération du peuple français.
Ouais, la considération, c’est déjà pas mal. Faudrait pas demander de l’argent non plus, sales gauchistes de droite.

« Pour être un agriculteur, il faut être passionné »
Si même M. Sarközy de Nagy-Bocsa pense que l’agriculture relève de la PASSION, c’est que le terme est encore plus galvaudé que les anciens le craignaient. (vu le nombre impressionnant d’articles de fond traitant d’animation japonaise sur ce site, c’était pourtant déjà pas mal)
« Ne crois pas en toi qui crois en moi, ne crois pas en moi qui crois en toi, crois en toi qui crois en toi. Ah crévindiou d’Simon l’laboureur… »

« C’est un chef d’entreprise qui doit s’adapter en permanence au climat, au marché, aux technologies et aux réglementations. »
De nouveau, il est évident que c’est une particularité de l’agriculture.
OU PAS.
Hop, je fais la traduction hongrois-français — oh lol, troll raciste. ça se voit qu’il est l’heure d’aller se coucher — : « C’est un chef d’entreprise qui doit diriger une entreprise. »

« L’agriculture a façonné nos paysages. L’agriculture a donné une partie de son âme. »
Le BTP a façonné nos villes. Le BTP a donné une partie de son âme.
Le fordisme a façonné notre société de consommation. Le fordisme a donné une partie de son âme.
L’informatique a façonné notre réseau. L’informatique a donné une partie de son âme
Le haruhiisme a façonné mon web-log. Le haruhiisme a donné une partie de son âme.
On pourrait continuer ad nauseam.

« Toutes les familles de France ont des grand-parents qui à un moment ou à un autre ont travaillé la terre. »
Bingo ! Mes quatre grand-parents étaient agriculteurs.
Et ? On va augmenter leur (maigre) retraite ?
Ou bien c’est juste pour faire croire aux agriculteurs qu’ils ont la moindre importance aux yeux du gouvernement ?

L’agriculture pesait 2,2 % du PIB de la France et contribuait à 4,1 % des emplois en 2007. Je ne commenterai pas pour ne pas être blessant.

On notera qu’il est heureux que je ne cherche pas ces renseignements chez le ministère de l’agriculture (l’info semble ne pas exister) ou l’INSEE (fouillis, même au travers du moteur de recherche).
Je me base sur du sérieux, moi : la CIAceci et cela — via Wikipédia.
😀

« Moi, je ne suis pas venu vous tenir un discours… Que vous avez déjà entendu. »
Réfléchir est doubleplusunbon. L’ignorance, c’est la force. Le miniver est formel : tout va mieux que l’amélioration attendue par les prévisions.

« Le mot terre… a une signification française et j’ai été élu pour défendre l’identité nationale. »
Wiktionnaire : Terre. Du latin terra.
2. Surface de notre planète qui n’est pas recouverte par les mers et les océans.
3. Partie de cette surface : aire géographique, pays, région.
4. Partie de cette surface que l’on possède, souvent pour la cultiver.
5. Matériau meuble qui constitue une grande partie de cette surface et où poussent les végétaux.
Qui a dit qu’on ne pouvait pas se poiler tout en restant parfaitement sérieux ?

Effectivement, terre a une signification en français. Quelqu’un voit le rapport avec l’élection de Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa à la présidence de la République française et/ou avec l’« identité nationale » ?

On m’objectera ce qu’on voudra : ce discours ne sonne pas creux. Il est creux.
Et malheureusement 1. cette personne est le premier d’entre nous (les américains avaient réussi à faire pire, mais ce n’est pas une raison) 2. il n’est de loin pas le seul à pratiquer. (ça va même jusqu’aux partis que je soutiens activement, d’ailleurs)

Moralité : vu le sérieux du sujet et du poste occupé par le locuteur, même un GIGA DRILL BREAKER sans vaseline m’aurait été moins douloureux.

Heureusement que l’on peut encore se permettre de penser, sur internet. (si si, le conseil constitutionnel l’a précisé en juin parce que c’était pas évident pour tout le monde)

M’enfin, y’en a encore que ça gène :
« Rendez-vous compte, sur internet, n’importe qui peut dire n’importe quoi ! » (citation d’un député du Parti Unique de la Majorité, rapportée par Benjamin Bayart)
Comme ici, quoi.

12 septembre 2009

« Ces gens-là, ils auraient vendu du beurre aux allemands pendant la guerre ! »

Filed under: 3615 My Life,Coup de gueule,Geek,Politique — Il Palazzo-sama @ 20:29
Tags:

Christophe Lameignère, président du SNEP, à propos des opposants à la loi dite « HADŒPI ». (dont je fais partie, ainsi que, je suppose, la majorité de mes lecteurs)
Cité par Métro.

Pour ceux qui n’ont pas lu les étiquettes (anglaisement nommées tags) associées à cet article, icelui est un coup de gueule politique. N’en attendez rien d’intelligent.

Et je lui réponds : Oui, monsieur !
Et j’ajouterai même que je me serai engagé volontairement dans la Waffen-SS en septembre 1942.

Mais est-ce que ça a le moindre rapport avec le sujet de départ ?

Continuons le délire, pour le plaisir. J’aurais ensuite été capturé par les russes, transmis à de Gaulle, puis ré-engagé volontairement — et sans lien explicatif, ce coup-ci… — dans les Forces Françaises Libres. (ça s’est vu…) Pendant ce temps, monsieur Lameignère, vous auriez ciré les pompes de Pétain.
Au moment où je serais mort au champ d’honneur pour la France, vous vous seriez préparé à retourner votre veste pour cirer les pompes de de Gaulle.

Non, ça n’a définitivement rien à voir avec le fait que le projet de loi « Internet et Création » fait la quasi-unanimité contre lui

Ah ! Je crois que j’ai oublié de préciser dans mon histoire que j’ai personnellement une forte sympathie pour les allemands et les japonais. C’est dire à quel point je suis vil.

Propulsé par WordPress.com.